Comprendre les grands principes de la préparation mentale

Préparation mentale sport

Publié le : 18 décembre 20206 mins de lecture

Le sport est une activité physique. Le corps travaille au-delà de ses limites pour atteindre des objectifs qui lui paraissent impossibles. Le corps est un outil et c’est le meilleur allié du sportif. La constitution d’un bon athlète est un physique performant et un mental d’acier. Le renforcement de la mentalité est un entraînement à part. Il est indispensable pour éviter le manque de confiance en soi durant les épreuves, la baisse de la motivation ou bien la peur. Les athlètes de hauts niveaux ont des préparateurs mentaux qui les aident à avoir un cerveau aussi performant que leur corps. Une combinaison de performance mentale et physique fait d’un athlète un champion.

Pousser ses performances physiques avec son mental.

Le cerveau possède une force souvent négligé par les personnes qui font des activités physiques. Un mental en acier est une source d’énergie inépuisable pour atteindre un objectif précis. Un athlète qui a des pensées éparpillées ne pourra jamais atteindre son plein potentiel. Le cerveau peut freiner ou accélérer un athlète sur sa lancée. La motivation, par exemple, vient des perpétuelles autosuggestions de l’athlète. Pour les sportifs professionnels, un préparateur mental les accompagne durant le processus. Des exercices de concentrations permettent aussi de réussir un défi. L’attention, le relâchement, ces nombreux éléments font partie de la préparation mentale. Il est donc important pour un sportif de trouver du temps pour se concentrer uniquement sur la préparation de sa mentalité. Les exercices de préparation seront plus efficaces avant un match ou avant un entraînement. Un bon équilibre entre force physique et force mentale lui permettra de déplacer des montagnes. Comme la préparation est souvent difficile au début, vous pouvez demander les instructions d’un préparateur mental.

La méthode la plus pratiquée pour la préparation mentale.

Une préparation mentale réussie repose surtout sur une méthode précise. La méthode la plus utilisée est la méthode à cinq étapes. Ici repose la difficulté d’une auto préparation car le sportif est livré à lui-même sans aide. L’important est de collaborer avec un préparateur spécialiste. La première étape est une auto évaluation seul ou avec les directives d’un professionnel de la préparation. L’activité consiste à établir une notation pour chaque qualité et faiblesses. Les notes varient de zéro à dix. La concentration et l’attention seront sollicitées durant cette étape. Cette préparation permet d’améliorer les faiblesses. La deuxième étape consiste à comprendre les effets néfastes des croyances limitantes et du manque de confiance en soi sur la performance physique. Les petites voix qui limitent peuvent entraîner une stagnation. Le manque de confiance peut aller vers une baisse de motivation.

Les étapes ultimes dans la préparation mentale

Les exercices de développement personnel sont les plus utilisés par les préparateurs. Le troisième pilier est une instauration du relâchement pour éviter la stagnation. Le sportif doit apprendre la méditation et diverses méthodes de relaxation pour mieux se concentrer et pour éviter les épuisements inutiles. L’avant dernière étape est tout simplement l’application des trois premières étapes. Les exercices d’auparavant seront appliqués avant ou pendant les entraînements. L’accompagnement d’un préparateur est utile pour ne pas se perdre en chemin durant cette étape si importante. La dernière est la répétition de la préparation mentale durant la vie quotidienne pendant le sport ou en dehors du terrain de jeu. Au fil du temps, l’athlète peut faire une auto préparation. L’habitude de faire une préparation est une des rares qualités d’un grand champion.

Les avantages d’un préparateur mental personnel.

Un coach préparateur mental est toujours un atout. Il fera la différence entre deux sportifs. L’un est peut-être fort physiquement mais l’autre avec un préparateur mental sera performant dans tous les domaines et ce à long terme. En plus d’un renforcement mental, le coach est le premier à responsabiliser l’athlète. Il n’est pas la personne qui donne des directives mais c’est un accompagnateur de confiance. Les méthodes du préparateur reposent sur l’empathie. Ces méthodes seront avantageuses pour les deux côtés. Le coach développe son expertise, le sportif gagne une dose de confiance en soi. Un sentiment de sécurité et de sensation de puissance sera instauré par l’empathie. Si le sportif se sent capable de tirer et de marquer dans n’importe quelle position, il le réussira. Si un basketteur doute sur ses capacités de tir à trois points, il ne marquera même pas un tir plus facile. Empathie signifie sécurité et augmentation de performance du coaché. Tous les sportifs ne sont pas faciles à coacher. Une grande force de caractère du préparateur permet de guider n’importe quel sportif vers la réussite. Le mental est le plus grand atout d’un préparateur. Il repose sur une force d’adaptabilité exceptionnelle. S’adapter aux caractères d’un athlète pour le responsabiliser et le conduire vers un mental de champion est utile. La confidentialité est le dernier avantage d’avoir un préparateur. Il sera un ami et un confident pour les sportifs. Un sentiment de confiance règne entre les deux parties. Pour soulever les croyances limitantes par exemple, un entretien sans filtre est le chemin le plus rapide.

Plan du site