Pourquoi suis-je toujours en colère ? 7 raisons qui peuvent expliquer votre manque de patience

Publié le : 11 février 20217 mins de lecture

Nous avons tous vécu une de ces journées où rien ne semble fonctionner. Il y a tellement de choses qui vont mal à la maison, au travail et dans la relation que nous nous sentons extrêmement irrités, sans la moindre patience pour les petits problèmes quotidiens.

C’est parce que, dans ces situations, notre cœur est déjà tellement étouffé d’émotions qu’il ne suffit plus que d’un déclencheur extérieur pour faire exploser la rage.

Cependant, être grincheux de temps en temps est différent d’être en colère tout le temps. Si c’est votre cas, voici 7 raisons qui peuvent être à l’origine de toute cette mauvaise humeur et aussi quelques conseils pour surmonter ce problème :

1. Quelque chose vous dérange

Parfois, le sentiment de colère qui semble venir absolument de l’au-delà a une raison, mais elle est un peu cachée et nous ne pouvons pas l’identifier au début. Comme le dit une des belles citations là-dessus, c’est que le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. La plupart des gens ont du mal à comprendre exactement leurs émotions et comment exprimer au mieux le problème.

Dans ce cas, une bonne idée pour comprendre ce qui se passe en vous est de parler à une personne de confiance, ou même à votre mère, jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux, sans essayer de trouver une logique à vos sentiments.

2. Avez-vous faim ou avez-vous eu des repas inadéquats

La colère qui frappe certaines personnes lorsqu’elles ont faim n’est pas la fraîcheur. Cela peut même se produire après avoir mangé si votre repas n’a pas été très sain. Vous comprendrez mieux pour quelle raison les enfants sont difficiles à vivre quand le repas n’est pas top.

Les aliments ultra-traités ou riches en sucre peuvent d’abord tromper la faim, mais ils ne fournissent pas les nutriments nécessaires au bon fonctionnement du corps et de l’esprit.

De plus, ces aliments peuvent provoquer des pics de glycémie, qui font monter l’insuline dans le sang et vous donnent de nouveau faim peu après avoir mangé – et vous mettent en colère. Le conseil, dans ce cas, est de privilégier les aliments riches en fibres, protéines, vitamines et minéraux, en laissant de côté les aliments industrialisés.

3. Vous ne dormez pas beaucoup

Si vous ne dormez pas assez, cela peut être une des raisons de vos colères incessantes. Lorsque nous sommes en manque de sommeil, notre cerveau n’a pas assez d’énergie pour faire face aux problèmes et aux personnes en général. Avec cela, il est assez facile d’avoir des mèches courtes et d’exploser face à une situation qui pourrait ne pas être aussi grave que ça.

C’est pendant le sommeil que notre corps est capable de se revigorer à la fois du côté physique et émotionnel, il est donc essentiel de dormir entre 7 et 8 heures par nuit. Organisez bien votre journée et votre mode de vie pour avoir du temps à accorder du repos à votre corps. N’entraînez pas votre cerveau et votre corps dans une course qui n’est pas de leur taille de peur de causer des troubles à votre cœur, à vos sentiments et à vos émotions.

4. Vous vous réveillez au mauvais moment

La plupart d’entre nous doivent se lever tôt et remplir leurs obligations de travail et d’étude pendant les heures de bureau, car c’est ainsi que fonctionne la majeure partie de la société. Néanmoins, tout le monde n’a pas la même horloge biologique, et la cause de votre mauvaise humeur constante peut être le réveil.

L’après-midi ou la nuit, les gens peuvent se sentir très irrités le matin, devenir improductifs, déconcentrés et grincheux. Si c’est votre cas, la solution idéale serait d’adapter votre routine afin de pouvoir dormir et vous réveiller un peu plus tard.

Cependant, ce n’est pas la réalité de la plupart des gens. Dans ce cas, il ne reste plus qu’à essayer de se coucher tôt et à trouver une habitude matinale qui vous aide à vous centrer, comme par exemple pratiquer quelques minutes de méditation.

5. Vous êtes une personne introvertie ou très sensible à l’environnement

Les personnes introverties ou très sensibles aux stimuli environnementaux, tels que les lumières et les sons, ont un point commun : leur énergie s’épuise simplement si elles doivent interagir avec de nombreuses personnes ou rester dans un endroit très agité. En conséquence, ils manquent de patience et se sentent irrités.

Si c’est votre cas, essayez de trouver de petites failles dans votre routine pour être seul quelques minutes, mettre de l’ordre dans vos pensées et retrouver votre énergie physique et mentale.

6. Votre respiration est déséquilibrée

La respiration est quelque chose de si automatique que nous oublions parfois qu’il existe différentes façons de la faire. Lorsque nous sommes stressés et anxieux, par exemple, la tendance est d’expirer plus longtemps que ce que nous inspirons, ce qui provoque un déséquilibre.

Le fait de garder la même longueur d’air à l’intérieur et à l’extérieur aide à calmer l’esprit et les émotions, ce qui réduit l’irritabilité. Donc, dans une situation de stress, n’oubliez pas de faire attention à votre respiration. Prennez une inspiration profonde, c’est très efficace pour contrôler vos émotions et pour éviter une explosion des sentiments regorgés au fond de votre cœur. Et c’est aussi très bon pour le corps.

7. Vos articulations sont bloquées

En plus des problèmes de santé tels que l’arthrite et l’arthrose, le manque d’exercice physique, une alimentation inadéquate, la déshydratation et les émotions refoulées peuvent rendre vos articulations plus rigides.

Ce symptôme est le résultat de processus inflammatoires dans ces régions du corps, qui affectent également notre santé mentale. Par conséquent, des pratiques telles que le stretching et le yoga sont généralement bénéfiques pour calmer nos émotions.

Soyez patient avec vous-même : nous avons tous des mauvais jours, et il est parfois pratiquement impossible de garder un sourire tout le temps. Respirez, donnez du temps, essayez de vous éloigner de la source d’irritation et passez à autre chose. Faites confiance à une personne de votre entourage, quelqu’un qui saura vous aider à vous calmer quand vos sentiments s’opposent aux raisons de votre cerveau. Ne donnez aucune raison à la frustration, trouvez toujours un moyen de donner du goût à votre vie, que ce soit avec quelqu’un ou avec personne autour.

Si rien de tout cela ne résout le problème, il est important de demander l’aide professionnelle d’un médecin ou d’un psychologue. Parfois, la mauvaise humeur chronique peut en fait être une dysthymie, une maladie psychiatrique qui doit être traitée.

Plan du site