Stress, glandes surrénales et hormones

Il existe un taux d’hormones indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Lorsque celui-ci est bien équilibré, le corps fait le plein d’énergie et l’on se retrouve dans de meilleures humeurs. En situation de stress, le taux des hormones sont modifiées et peuvent engendrer certaines anomalies sur la santé comme la fatigue, la difficulté à trouver le sommeil, la baisse significative du désir sexuel ou encore que vos kilos en trop s’amassent lentement tout autour de votre taille en créant des bourrelets disgracieux !   Que pensez alors, lorsqu’on sait que le stress fut du temps des ancêtres un instinct de survie qui les permettait de survivre aux périodes de famines, de sècheresse et de froids.

Plus de stress c’est plus de cortisol dans le corps

Pendant une période de stress, prolongée ou répétée, le corps humain produit beaucoup plus de cortisol que d’ordinaire. Une hormone de stress catabolique, le cortisol fonctionne en libérant de l’énergie via les cellulaires musculaires et les tissus adipeux. Cette énergie est produite sous forme de glucose. Ce qui entraîne une augmentation du taux d’insuline et de glycémie dans le corps, en tout cas lors d’un stress à court terme. Par contre, lorsque le stress dure plus longtemps, la consommation de calories est réduite en même temps que le bon fonctionnement du métabolisme. Les réactions du corps par rapport à cette hausse du taux d’énergie diffèrent selon chaque personne. Pour certaines effectivement, cette énergie va se stocker sous forme de graisse et principalement autour de la taille. Faire des exercices physiques intenses permettrait toutefois d’éviter cette surcharge pondérale.

Les conséquences du stress sur le métabolisme humain

Les conséquences d’un stress à long terme sont des plus néfastes sur la vie quotidienne. En effet, à mesure que l’on stresse, la production d’énergie par le corps diminue. Le corps n’arrive plus à se défendre, surtout contre les facteurs aggravant le stress. Alors, pour économiser davantage d’énergie, le métabolisme réduit alors la production en hormones sexuelles, telles que la testostérone, la progestérone et l’œstrogène. Ce qui engendre une baisse significative de la libido, et par la même occasion de la fertilité et des autres fonctions sexuelles. Selon les résultats des études sur le stress d’ailleurs, il y aurait aussi un lien évident entre les symptômes de la ménopause et du stress, ainsi que sur le syndrome prémenstruel.

Les effets du stress sur la thyroïde

Le stress est à l’origine de bons nombres de troubles de la santé. La TSH est l’hormone qui stimule la production d’hormones thyroïdiennes T3 et T4. En cas de stress à long terme, le TSH et le cortisol vont interagir dans une réaction opposée à la normale. En effet, comme le corps économise l’énergie en cette période, le cortisol va alors réduire la sécrétion des hormones thyroïdiennes T3 et T4 alors que la production de TSH va augmenter. Cette réaction peut alors engendrer un déséquilibre et être à l’origine d’une hypothyroïdie ou d’un sous-fonctionnement de la glande thyroïdienne.

Combattre le stress avec les herbes médicinales : le ginseng indien

La société moderne est constamment soumise à différentes pressions, d’où le stress quotidien qui peut s’étaler sur le long terme si l’on n’y fait pas attention. Il devient alors primordial d’apprendre à le gérer et à apporter au corps tout ce dont il a besoin pour combattre le stress. Parmi les nombreux types de plantes connues actuellement dans le domaine de la phytothérapie, l’Ashwagandha ou ginseng indien présenterait des vertus capables de combattre au mieux le stress et d’aider le stress à récupérer. D’ailleurs, dans la médecine ayurvédique, elle est considérée parmi les plantes les plus importantes et les plus rares pouvant être administrées sous toutes ses formes et agit pour le renforcement général du métabolisme, l’équilibre et le rajeunissement des cellules. En effet, selon les résultats de plusieurs études menées sur les différentes actions de cette plante, elle contribuerait davantage à l’équilibre hormonal, la réduction de la fatigue, de l’anxiété et des troubles du sommeil, entre autres. Le ginseng indien consommé à dose normale fortifie les glandes surrénales et les aide également à récupérer pour rétablir l’équilibre hormonal nécessaire au bon fonctionnement du corps.

Trop peu de sommeil nous rend laids : moins de succès dans la vie professionnelle
Conseils d’experts pour éviter les peaux stressées